étude de consommation sur les thés
Etude de consommation sur les thés
16/10/2018
web summit 2018 shopadvizor
Sélection de ShopAdvizor au Growth Program du Web Summit 2018
24/10/2018
histoire du thé vertus du thé

Tout savoir sur le Thé

Histoire du thé

histoire du thé empereur shen nong

Aux origines de l'histoire du thé

Selon la légende chinoise la plus répandue, l’apparition de l’utilisation du thé proviendrait d’un épisode de l’histoire de l’empereur Shen nong survenu en en l’an -2737.

Alors qu’il faisait bouillir de l’eau pour se désaltérer, des feuilles de théier se seraient détachées et seraient tombées dans la jarre. L’empereur aurait apprécié le breuvage et aurait généralisé sa consommation à la population.

Propagation du thé en Asie

La première trace écrite mentionnant le thé est connue comme provenant d’un texte écrit en 59 av. J :C : par Wang Bao qui relate des serviteurs allant chercher du thé. Cependant, au alentours de -200 av. J.C. le dictionnaire de chinois ancien, le Er Ya, mentionne l’utilisation des feuilles de l’arbre à thé en infusion.

La première trace historique de thé connue à ce jour de l’utilisation du thé provient restes de thés retrouvés dans la tombe d’un empereur Han aux alentours de 200 av. J.C. à l’ouest du Tibet.

Initialement il est utilisé pour parfumer l’eau purifiée par ébullition, il est rapidement apprécié pour ses vertus thérapeutiques soulageant la fatigue, traitant les déficiences visuelles ou améliorant les états émotionnels. Durant la dynastie des Han (25 – 220) il se convertira en la boisson quotidienne chinoise.

Devenu une véritable ressources clé de l’économie chinoise au cours du VIIIème siècle, le commerce du thé se développe et s’introduit dans les steppes mongoles et au tibet à la fin du siècle où, sous forme de briques compressées, il sert de monnaie d’échange notamment contre des chevaux.

Autour de ce même siècle le thé entre en Corée où il est utilisé pour ses vertus médicinales, sert d’offrande religieuses et fait l’objet de cérémonies rituelles. Il restera cependant plutôt réservé à l’aristocratie et sa consommation déclinera à partir du XIVème siècle.

A cette même période le thé arrive au Japon où il fera l’objet de développement de pratiques rituelles et sophistiquées, telle que la cérémonie du thé. Contrairement à la Corée la généralisation de sa consommation perdurera jusqu’à nos jours

Les débuts de l’ère européenne du thé

L’arrivée du thé en Europe se fait au milieu du XVIème en provenance du Japon par le biais de navires portugais. Ils perdront rapidement le monopole en faveur des hollandais dès le début du XVIIème siècle qui en assureront l’importation par la Compagnie des Inde. La première mention de consommation de thé en Hollande date de 1637.

Devenu rapidement populaire en Europe il est utilisé comme remède dans les cas de maux de tête, de troubles digestifs, mais aussi comme stimulant.

A la même époque, il se répand en Angleterre et en France, mais reste réservé à une élite à cause de son prix. Via la route de la soie, il entame son expansion également en Russie pour se généraliser au cours du XIXème siècle.

Utilisé également pour ses vertus médicinales en Angleterre il se popularise sur tout le territoire au cours de XVIIème siècle et suscite l’intérêt de la Compagnie britannique des Indes Orientales qui se lance dans son importation et sa commercialisation tout d’abord à partir du Japon, puis ensuite de la Chine. A la fin du XVIIème siècle la consommation européenne reste majoritairement britannique.

En 1706 Thomas Twining fonde la coffe-house à Londre. Il ouvrira par la suite une boutique et son entreprise perdurera jusqu’à nos jours à travers le développement et l’exploitation de la marque Twinings.

thé anglais

La domination britanique du marché du thé

Durant le XVIIIème siècle la Grande Bretagne intensifie son implication dans l’importation et le commerce du thé. La nationalisation du thé en 1784 mettra fin aux possibilités d’importation de thé en Angleterre par des sociétés non Britanniques.

Parallèlement, la hausse des prix du thé et les taxes appliquées favorisent le développement d’un marché de contrebande en Angleterre. En réaction la Compagnie des Indes est nationalisée et le thé subit une détaxation ce qui réduira les effets de la contrebande.

Entre la fin du XVIIIème siècle et la moitié du XIXème siècle, la Grande Bretagne conforte sa position de leader sur le marché du thé chinois en s’appuyant sur le développement du commerce de l’opium et la pression militaire pour atteindre ses objectifs de développement.

Au XVIIIème siècle, la consommation de thé diminue au profit de celle du café et de la bière en réponse au mouvement de contestation de la Boston Tea Party de 1773 et au sentiment anti-anglais. Mais elle ne disparaît pas totalement et des compagnies américaines se lanceront elles aussi dans le commerce du thé au cours des deux dernières décennies.

Développement de la production de thé en Inde

L’arrivée du thé en Europe se fait au milieu du XVIème en provenance du Japon par le biais de navires portugais. Ils perdront rapidement le monopole en faveur des hollandais dès le début du XVIIème siècle qui en assureront l’importation par la Compagnie des Inde. La première mention de consommation de thé en Hollande date de 1637.

Devenu rapidement populaire en Europe il est utilisé comme remède dans les cas de maux de tête, de troubles digestifs, mais aussi comme excitant.

A la même époque, il se répand en Angleterre et en France, mais reste réservé à une élite à cause de son prix. Via la route de la soie, il entame son expansion également en Russie pour se généraliser au cours du XIXème siècle.

Utilisé également pour ses vertus médicinales en Angleterre il se popularise sur tout le territoire au cours de XVIIème siècle et suscite l’intérêt de la Compagnie britannique des Indes Orientales qui se lance dans son importation et sa commercialisation tout d’abord à partir du Japon, puis ensuite de la Chine. A la fin du XVIIème siècle la consommation européenne reste majoritairement britannique.

En 1706 Thomas Twining fonde la coffe-house à Londre. Il ouvrira par la suite une boutique et son entreprise perdurera jusqu’à nos jours à travers le développement et l’exploitation de la marque Twinings.

production de thé en inde
consommation de thé en europe

Expansion de la consommation de thé en Europe

Pendant la première moitié du XXème siècle l’Inde devient le premier fournisseur de thé en Europe. Cependant, la consommation européenne de thé reste faible, en dehors du Royaume Unis, et se cantonne aux classes aisées.

Ce n’est qu’à partir de la fin du siècle que le thé va sortir de la seule distribution des grandes villes pour finalement se démocratiser en atteignant l’ensemble de la population toutes classes confondues.

Expansion de la production de thé en Afrique

A partir de la fin du XIXème siècle le thé arrive sur le continent africain.

Les premières plantations de thé apparaissent d’abord au Malawi au XIXème siècle, puis la production se va développer dans d’autres pays africains et notamment au Kenya à partir du milieu du XXème siècle.

Le Kenya est aujourd’hui l’un des plus grands exportateurs mondiaux et fourni plus de la moitié des besoins de consommation anglais. Cette forte position forte sur le marché international est due à son climat équatorial qui lui assure une production continue tout au long de l’année, mais aussi au besoin de consommation national de la concurrence qui absorbe une grande partie de sa propre production, obligeant les consommateurs a trouver d’autres sources d’approvisionnement stables.

La consommation de thé est également importante dans les pays du Maghreb notamment avec la tradition du thé à la menthe marocain.

plantation de thé en afrique

Production de thé et exporation de thé

Nombre de variétés de thés

1 500

Consommation annuelle de thé

4 100 000 tonnes

Nombre de variétés de thés

1 500

Consommation annuelle de thé

4 100 000 tonnes

Top 10 des pays producteurs de thé (2017)

  1. Chine : 1 000 130 tonnes
  2. Inde : 900 094 tonnes
  3. Kenya : 303 308 tonnes
  4. Sri Lanka : 295 830 tonnes
  5. Turquie : 174 932 tonnes
  6. Indonésie : 157 388 tonnes
  7. Vietnam : 116 780 tonnes
  8. Japon : 88 900 tonnes
  9. Iran : 83 990 tonnes
  10. Argentine : 69 924 tonnes

Liste de 62 pays producteurs de thé (2017)

Argentine (10), Australie, Azerbaïdjan (40), Bangladesh (20), Bhoutan, Bolivie (25), Brésil (34), Burundi (14), Canada, Cambodge, Cameroun (27), Chili, Chine (1), Colombie (45), Congo (29), Equateur (36), Salvador (39), Ethiopie (24), France (38), Géorgie (32), Allemagne, Guatemala (41), Inde (2), Indonésie (6), Iran (9), Japon (8), Kenya (3), Laos (25), Madagascar (42), Malawi (15), Malaisie (23), Mali (47), Mauritanie (33), Monténégro (46), Mozambique (18), Myanmar (9), Népal (21), Nouvelle Zélande, Nigeria, Corée du Nord, Pakistan, Panama (44), Papouasie Nouvelle Guinée (26), Pérou (28), Portugal (48), Russie (43), Rwanda (20), Seychelles (49), Afrique du Sud (21), Corée du Sud (30), Sri Lanka (4), Taiwan (22), Tanzanie (17), Tasmanie, Thaïlande (16), Turquie (5), Ouganda (13), Royaume Unis, Etats Unis, Vietnam (7), Zambie (37), Zimbabwe.

Top 10 des pays exportateurs de thé (2017)

  1. Chine : 1.6 milliards de dollars
  2. Sri Lanka : 1.5 milliards de dollars
  3. Kenya : 1.4 milliards de dollars
  4. Inde : 591.2 millions de dollars
  5. Emirats Arabes Unis : 286.8 millions de dollars
  6. Allemagne : 245.2 millions de dollars
  7. Pologne : 189 millions de dollars
  8. Royaume Unis : 137.7 millions de dollars
  9. Etats Unis : 136.1 millions de dollars
  10. Japon : 129.9 millions de dollars

Les plus grandes compagnies exportatrices de thé (2017)

exportateurs de thé
  • Akbar Tea (Sri Lanka)
  • Bigelow Tea Company (Etats Unis)
  • Douwe Egberts aka Pickwick (Hollande)
  • George Steuart Group (Sri Lanka)
  • Harada Tea Processing (Japon)
  • Lancashire Tea (Royaume Unis)
  • Red Rose Tea (Etats Unis)
  • Salada Tea (Etats Unis)
  • Teekanne (Allemagne)
  • Ten Fu Group (Chine)
  • Tetley – Tata Global Beverages (Inde)
  • Twinings (Royaume Unis)
exportateurs de thé
  • Akbar Tea (Sri Lanka)
  • Bigelow Tea Company (Etats Unis)
  • Douwe Egberts aka Pickwick (Hollande)
  • George Steuart Group (Sri Lanka)
  • Harada Tea Processing (Japon)
  • Lancashire Tea (Royaume Unis)
  • Red Rose Tea (Etats Unis)
  • Salada Tea (Etats Unis)
  • Teekanne (Allemagne)
  • Ten Fu Group (Chine)
  • Tetley – Tata Global Beverages (Inde)
  • Twinings (Royaume Unis)

Variétés de thés et vertus du thé

vietnam producteur de thés

Chine

  • Oolong : Aussi appelé thé bleu-vert, il contient peu de théine et peuvent être consommés à tout moment de la journée. Uutilisé en médecine traditionnelle chinoise pour ses vertus apaisantes, désaltérantes, et sa capacité à faciliter la digestion des graisses.
  • Pu Erh : Thé sombre faible en théine, il peut être consommé en journée ou en soirée. Il possède des vertus détoxifiantes, favorise la diminution du cholestérol et la bonne circulation sanguine. Il est également utilisé pour sa capacité à brûler les graisses et à faciliter la perte de poids.
  • Thés fumés : Thés également faibles en théines.
  • Thés jaunes : Thés rares et de grande qualité.
  • Thés noirs : Thé fermenté et oxydé à la couleur et saveur unique il se consomme au naturel ou avec l’ajout d’épices et autres ingrédients. La théaflavine et la théarubigine contenu dans les thés noirs aurait des effets favorables le système cardiovasculaire, le système digestif, le taux de cholestérol et certains troubles respiratoires tels que l’asthme.
japon producteur de thés

Japon

  • Gyokuro : Thé vert parmi les plus cher au monde, riches en chlorophylle et à la saveur fraiche.
  • Sencha : Catégorie de thé vert à la saveur forte la plus cultivée et appréciée au Japon, il en existe de nombreuses variétés. Il est considéré comme l’un des thés aux plus grandes propriétés en termes de prévention de santé et contient un taux élevé de catéchines qui lui confère amertume mais aussi de nombreuses vertus sur le plan sanitaire.
  • Tamaryokucha : Thé vert plus doux que les autres thés japonais à la teneur en caféine modérée.
  • Bancha : Thé vert très populaire au Japon à la haute teneur en fer et au taux de caféine très bas, il peut se consommer tout au long de la journée. Il est recommandé pour faciliter la digestion et en complément de traitement dans le cas de mycoses.
  • Matcha : Thé vert en poudre connu pour ses vertus énergisantes et anti-oxydantes.
inde producteur de thés

Inde

  • Darjeeling : Thé noir des frontières de l’Himalaya reconnu comme l’un des plus prestigieux, sa saveur varie considérablement selon les périodes et lieux de récoltes.
  • Assam : Thé noir à la saveur corsée et épicée de la région du nord-est de l’Inde. Il se consomme idéalement en début de journée pour bénéficier de ses vertus tonifiantes.
  • Nilgiri : Du nom de la chaine de montagne où il est produit, le Nilgiri est un thé noir possède un arôme prononcé et épicé.
  • Dooars : Thé noir très aromatique et coloré en provenance du nord-est de l’Inde.
  • Kangra : Thés vert ou noir et à l’arôme de mangue brute en provenance de la vallée du Kangra au sud de l’Himalaya indien. Son faible taux de caféine permet sa consommation tout au long de la journée. Il contient de nombreuses vitamines et minéraux bénéfiques pour la santé en agissant notamment sur la pression artérielle, le taux de cholestérol, la consommation des graisses, l’élimination de toxines, l’humeur, les fonctions cognitives, ou encore le vieillissement.
  • Terai : Thés puissant et coloré en provenance du sud du Darjeeling.
népal producteur de thé

Népal

  • Thé népalais : Ce sont des thés noirs en provenance de l’est du Népal, ils sont très proche des thés Darjeeling et possèdent un goût fruité et prononcé. La richesse du sol où ils sont cultivés leur confèrent des qualités organiques exceptionnelles.
sri lanka producteur de thés

Sri Lanka

  • Thés du district de Nuwara Eliya : Thés au goût fleuri et à la couleur ambrée.
  • Thés du district de Uva : Thés aromatiques à la saveur moins corsé que les autres thés srilankais.
  • Thés du district de Dimbula : Thés forts à la couleur foncée.
  • Thés du district de Kandy : Thés de qualité a la saveur corsée.
  • Thés du district de Galle : Thés au goût très prononcé.
afrique producteur de thé

Thés africains

  • Thés du Kenya : Thé d’excellente qualité.
  • Thés du Malawi : Thé originaux et de grande qualité.
  • Thés d’Afrique du Sud : Rooibos sans tanin ni théine à la saveur douce. A consommer à tout moment de la journée.
  • Thés de l’Ile Maurice : Thés noirs à la saveur corsée et vanillée.
  • Thés du Rwanda : Thés de bonne qualité.